Les 5 erreurs à éviter quand je monte ma start-up

Les 5 erreurs à éviter quand je monte ma start-up

Partir dans une aventure entrepreneuriale, devenir son propre patron, l’indépendance, les nuits blanches, les nouvelles rencontres, l’apprentissage quotidien vous tente ? Vous êtes donc prêts à créer votre Start-up. Afin d’arriver à cet objectif et de devenir la nouvelle licorne, voilà les 5 erreurs à éviter quand je monte ma start-up !

Les 5 erreurs à éviter quand je monte ma start-up

 

Les 5 erreurs à éviter quand je monte ma start-up

Une start-up est une jeune entreprise avec des perspectives de croissance forte. Elle agit dans un marché instable sans modèle économique fixe. C’est en testant qu’elle découvrira ses forces, sa proposition de valeur.

Dans la majorité des cas, la forme juridique choisie est la SAS (Société par Action Simplifiée). Elle offre une amplitude agréable lors de la rédaction des statuts. En effet, les start-up auront des changements dans leur statut lors de levée de fonds.

Voyager en solitaire

L’aventure entrepreneuriale est difficile, semé d’embûches. Vous n’êtes pas expert dans l’ensemble des domaines (technique, marketing, commercial, UX, design…). Pour réussir ce voyage, il va falloir s’entourer de personnes compétentes, qui désirent porter un projet. Bien s’entourer est essentiel et vous permettra de déléguer. Votre productivité en sortira grandit. De plus, cela pourra permettre de vivre en dehors du boulot si vous avez une famille par exemple.

Il faut aussi savoir s’entourer de personnes compétentes, agréables, qui désirent s’investir dans un projet. Pour cela, il faudra passer du temps dans un premier temps à trouver un co-fondateur dans le domaine que vous maîtrisez le moins (technique, commercial/marketing).
Pour trouver votre bonheur, nous vous conseillons des sites spécialisés qui mettent en relation les deux parties :

Ne plus être le maître de ses mouvements

La majorité des entrepreneurs qui se lancent dans l’aventure parte avec des fonds limités. Afin de grandir et tester leur solution, il faut de l’argent. La solution la plus envisagée est la levée de fonds auprès d’investisseurs privés. Cependant, il faut faire attention aux parts perdus. En effet, l’entrée de nouvelles personnes au Capital entraîne une perte de liberté non négligeable. Vos choix seront déterminants dans le futur de votre entreprise.

Ne pas savoir communiquer

Lors de la création de votre entreprise, nous vous conseillons de prévoir les supports de communication adaptés. En effet, vous avez beau avoir un bon produit, si il n’a aucune visibilité, vous ne le vendrez pas. 80% de marketing pour 20%de technique. Vous aurez ensuite l’occasion de faire progresser votre solution en fonction des retours utilisateur.

Pour cela, il existe des moyens simples, gratuits :

  • Un blog professionnel : il vous permet de vous positionner en amont sur ce que vous faites, tout en expliquant votre solution ou en intéressant les visiteurs par du contenu de qualité.
  • Des comptes sur les Réseaux Sociaux : que ce soit pour publier des nouvelles sur vos produits/services ou sur votre entreprise en général (levée de fonds, article de presse), l’utilisation de Facebook, Twitter, Google+ est primordiale. Ce sont des réseaux mondiaux très utilisés et permettant d’augmenter votre visibilité. La création d’une communauté via ces réseaux est une bonne chose en ce qui concerne le bouche à oreille, la viralité de votre solution.
T’isoler, tu ne feras pas !

Le fait de penser qu’on est le seul à vraiment connaître sa solution, que seulement vous pouvez prendre les décisions, s’isoler dans son pouvoir est une mauvaise idée. En effet, comme nous l’avons vu, le fait de déléguer est très important dans la gestion quotidienne. Cela permet de prendre le recul nécessaire afin de prendre les bonnes décisions, au bon moment.

Être impatient

Nous venons de voir que prendre du recul au quotidien est très important. Le stress du résultat l’est tout aussi. C’est la raison pour laquelle il faut savoir être patient dans le développement de votre activité. Il vaut mieux avoir un rythme de croissance stable mais continu plus que des irrégularités. Posez vous les bonnes questions par rapport à votre activité et modèle économique. Prenez exemple sur des entreprises qui travaillent dans le même secteur en réflichissant sur leur croissance et essayez de l’adapter à votre système.

C’était les 5 erreurs à éviter quand je monte ma start-up. Si vous souhaitez de l’aide dans la gestion quotidienne de votre start-up, nous vous encourageons à tester Axonaut durant la période d’essai de 15 jours !

Cet article sur les 5 erreurs à éviter quand je monte ma start-up a été rédigé par l’équipe d’Axonaut. Éditrice de la solution Axonaut, outil d’aide à la gestion vous permettant de se concentrer sur l’essentiel !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.