Comment devenir auto-entrepreneur ?

Comment devenir auto-entrepreneur ?

C’est sous la présidence de Nicolas Sarkozy en 2009, qu’est apparu le statut d’auto-entrepreneur. Il visait à simplifier les démarches pour créer son entreprise et son activité. Son succès est sans appel, plus d’un million d’entreprises ont été créées. La satisfaction des créateurs est grande. En effet, plus 90% des entrepreneurs le recommande. Mais comment devenir auto-entrepreneur ? Quelles sont les démarches et les conditions ? Dans cet article, nous vous aidons à vous repérer et faire le bon choix.

Que représente le statut d’auto-entrepreneur

Le statut d’auto-entrepreneur est ouvert à toute personne le désirant avec des conditions facilitées. Sans emploi ou salarié, il est possible d’y accéder. L’activité doit être exercée sous forme d’entreprise individuelle et soumis aux règles de l’assurance vieillesse du Régime social des indépendants (RSI) ou de la caisse inter-professionnelle de prévoyance et d’assurance vieillesse (CIPAV). Que vos soyez étudiant, salarié, fonctionnaire, chômeur, la création d’une entreprise en auto-entrepreneur est possible.

Comment devenir auto-entrepreneur ?

  • Immatriculer son entreprise : avec le statut d’auto-entrepreneur ou micro-entrepreneur (si il adhère au régime social), l’immatriculation est gratuite. Pour ce faire, il suffit de compléter le formulaire directement en ligne auprès du Centre de Formalités des Entreprises (CFE) compétents :

Sous un délai de 1 semaine, vous recevrez votre numéro SIREN qui marquera le début de votre aventure entrepreneuriale. Petite astuce : pensez à vous inscrire sur le site des auto-entrepreneurs, cela vous permettra de signifier vos revenus et de payer les différentes cotisations.

Les conditions

L’entreprise individuelle doit relever du régime fiscal de la micro-entreprise, et réaliser un chiffre d’affaires qui ne doit pas excéder en 2017 :

82 800 € pour une activité de vente de marchandises, d’objets, de fournitures, de denrées à emporter ou à consommer sur place, ou pour des prestations d’hébergement, à l’exception de la location de locaux d’habitation meublés dont le seuil est de 33 200 €.

33 200 € pour les prestations de services relevant de la catégorie BIC ou BNC. L’entreprise est en franchise de TVA (pas de facturation, ni de récupération de TVA). Il ne peut cependant déduire aucune charge annexe (déplacement, téléphone).

Les charges sociales (et fiscales dans le cas du prélèvement libératoire de l’impôt sur le revenu) sont proportionnelles au chiffre d’affaires encaissé. Il n’y a  donc pas de prélèvement provisionnel ni de régularisation et, de surcroît, pas de charges en cas de chiffre d’affaires nul. La centralisation des démarches administratives auprès du Centre de Formalité des Entreprises (CFE), permet de choisir l’échéance des prélèvements de charges sociales et fiscales. Si le chiffre d’affaires est nul, vous avez l’obligation de le signaler.

Début 2017, beaucoup d’entrepreneurs se sont soulevés contre la mise en place de la loi finance 2016 qui obligeait ces derniers à se doter d’un logiciel certifié par l’Etat pour la tenue de la comptabilité, facturation. Cependant, le gouvernement a fait marche arrière et les auto-entrepreneurs ne sont plus concernés par ces dispositions.

Mieux s’organiser

Entre les missions que vous devez effectuer et l’ensemble des papiers administratifs qui sont à remplir, il est parfois difficile de s’y retrouver. C’est pour cela que nous conseillons de prévoir en amont du lancement de votre activité, la mise en place d’un outil qui vous aide à gérer toute cette partie chronophage. Ce logiciel vous permettra de mieux gérer votre trésorerie par exemple, en étant payé en temps et en heure, avec des contrats types préalablement remplis dans ce logiciel. Axonaut est un logiciel qui vous permet de mieux gérer cette partie administrative chronophage mais très importante.

Il permet de :

  • Importer l’ensemble de vos prospects
  • Editer un devis à partir des informations de votre client
  • Transformer ce devis en facture en 1 clic
  • Relancer un impayé et envoyez le directement depuis Axonaut avec un mail pré-rempli

Voici un article qui reprend les critères afin de bien choisir son logiciel de facturation.

Cet article a été rédigé par l’équipe d’Axonaut. Éditrice de la solution Axonaut, outil d’aide à la gestion vous permettant de se concentrer sur l’essentiel !

1 thought on “Comment devenir auto-entrepreneur ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.