Ce qui change en 2021 pour les entreprises

2021 : ce qui change pour les entreprises

Qui dit nouvelle annĂ©e, dit changements pour nos entreprises ! En effet, le Projet de Loi de Finance 2021 (PLF 2021) 🇫🇷 est entrĂ© en vigueur. Cela annonce des modifications dans la fiscalitĂ©, organisation, structure des organisations. Qu’est ce qui change pour les entreprises en 2021 ? Voici un article rĂ©capitulatif 👇

COVID-19 : les mesures pour 2021

Pour faire face Ă  la COVID-19 et accompagner les entreprises, le gouvernement a mis en place des mesures.

Dispositif d’activitĂ© partielle longue durĂ©e ou (APLD)

Face Ă  l’incertitude sur la reprise Ă©conomique, il existe un dispositif d’activitĂ© partielle longue durĂ©e (APLD) permettant aux entreprises d’ĂŞtre indemnisĂ©es Ă  hauteur de 70% du salaire brut. L’Etat prend en charge 80% du montant et 20% pour l’employeur.

Cet aide a pour but d’amĂ©liorer la visibilitĂ© des chefs d’entreprises.

Aides Ă  l’embauche pour les jeunes

Les jeunes sont touchĂ©s très fortement dans cette crise : isolement, cours en distanciel, mauvaise vision de l’avenir, de l’emploi. Pour les aider, 2 aides sont en place pour les accompagner dans la recherche de travail. Elles visent les entreprises grâce Ă  des aides Ă  l’embauche.

Aides Ă  l’embauche pour les – de 26 ans

Pour toutes les entreprises souhaitant embaucher un jeune de moins de 26 ans, une aide a Ă©tĂ© crĂ©Ă©e. 4 000€ pour toute nouvelle embauche en CDI, CDD de 3 mois et plus avec un salaire allant jusqu’Ă  2 fois le SMIC.

Aide Ă  l’embauche pour les alternances

8 000€ d’aide pour les entreprises embauchant un alternant depuis le 1er juillet 2020.

2021 : Impôt sur les sociétés (IS)

La loi de finance 2018 prĂ©voit la rĂ©duction progressive de l’impĂ´t sur les sociĂ©tĂ©s (IS). En effet de 33% Ă  un taux dĂ©finitif de 25% d’ici 2022, pour toutes les entreprises.

En cette nouvelle annĂ©e 2021, le taux de l’IS sera de :

  • 26,5% pour les entreprises dont le chiffre d’affaires est infĂ©rieur Ă  250 M€
  • 27,5 % pour les entreprises dont le CA est supĂ©rieur ou Ă©gale Ă  250 M€

Il existe un taux réduit à 15% pour les PME sous certaines conditions.

Mise à niveau numérique des entreprises

Cette crise a permis d’accĂ©lĂ©rer la prise de conscience, la transformation numĂ©rique des entreprises. En effet, la vente Ă  emporter, les rĂ©seaux sociaux, un site internet. Toutes ces nouveautĂ©s sont nĂ©cessaires pour survivre, se diversifier, se moderniser. Pour aider les TPE/PME françaises, il existe des aides mises en place par le gouvernement.

IA Booster

Ce dispositif crĂ©Ă© durant la crise de la COVID-19 a pour but d’accompagner les entreprises (principalement les TPE/PME) dans la transformation digitale. Il est accès sur l’intelligence artificielle. La BPI sera partenaire de ce projet.

France Num

Accompagner les TPE/PME dans la transformation numĂ©rique (site internet, outils digitaux…). C’est le but de ce programme. Aides financières, accompagnement…

Aides Ă  l’export

Les Ă©changes commerciaux mondiaux ont connu une grande diminution cette annĂ©e. Pour soutenir les entreprises qui connaissent une perte de CA significatif, le plan de relance dĂ©voilĂ© par l’Administration, prĂ©voit des aides :

  • un chèque export allant jusqu’Ă  50% des frais de participation Ă  un salon ou une prestation de service d’export
  • un chèque VIE de 5 000€

DĂ©jĂ  crĂ©Ă© en 2020, le dispositif est renforcĂ© en ce dĂ©but d’annĂ©e pour palier Ă  l’arrĂŞt du commerce.

D’ailleurs, la rĂ©gion Occitanie met en place des aides “Contrat Export Occitanie” pour les entreprises souhaitant s’exporter !

Les fonds propres des entreprises en 2021

Pour aider les petites et moyennes entreprises avec leurs fonds propres, une aide a été mise en place. Cette dernière prévoit un accompagnement à la solvabilité.

  • Garantie de 2 milliards d’€ dans les banques, financements participatifs
  • Un label “France Relance” avec garantie de 150 millions d”€ pour une reprise durable

Les impĂ´ts de production

10 milliards d’€ de manque Ă  gagner pour l’Etat. Ceci provient de la baisse de l’impĂ´t sur la production. Ces aides s’articulent de la manière suivante :

  • la CVAE ou cotisation sur la valeur ajoutĂ©e des entreprises baisse de 50% pour l’annĂ©e 2021
  • prolongement de l’exonĂ©ration de 3 ans de la CFE suite Ă  l’accord avec les collectivitĂ©s locales. Dans certains cas, une rĂ©Ă©valuation de la mĂ©thode comptable est Ă  prĂ©voir
  • baisse de la CET Ă  2%
Testez gratuitement Axonaut

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.