Découvrez Axonaut, l'entreprise libérée

Axonaut, entreprise libérée qui met l’humain avant le reste

Entreprise Libérée, c’est encore un autre mouvement à la mode ?

Figurez-vous que non. C’est une nouvelle façon de repenser l’entreprise. Ce sont d’abord les valeurs humaines mais aussi les expériences passées des fondateurs d’Axonaut, qui les ont poussés à mettre en place un environnement où les salariés ont une certaine liberté. 

D’abord d’expression, mais aussi une liberté de réflexion et d’action. 

A la création de l’outil en 2017, l’équipe était composée des fondateurs, les deux Nicolas et Quentin, en charge du Marketing. Axonaut emploie aujourd’hui 18 personnes et n’a pas changé sa vision du management.

Concrètement, cela donne quoi ?

Tous les collaborateurs sont égaux. 

La hiérarchie n’existe pas et chacun a un rôle défini, rôle qu’il crée lui même naturellement, en rapport avec ce qu’il est, sa personnalité mais aussi ses compétences.

Le collaborateur devient responsable de ses actes et est autonome d’entreprendre les activités de son choix.

Chacun participe, à son niveau, à l’intelligence collective et chaque voix est écoutée. Si une idée est amenée par un alternant, elle sera autant entendue qu’une idée amenée par un des fondateurs. 

Quand il y a un doute ou que l’équipe est partagée à l’idée exprimée, c’est simple, une période de test est lancée et les résultats parleront par eux-mêmes pour nous conforter ou pas dans la décision finale. 

Entreprise libérée, pas assez concret pour vous ?

Pour l’être encore plus, voici un exemple :  j’ai pris de façon autonome l’initiative d’écrire ces lignes car ce sujet me tient à coeur et j’ai conscience qu’aujourd’hui ce type d’environnement de travail reste rare, de par mon expérience personnelle mais aussi lorsque je compare mon expérience avec d’autres personnes. 

Le rôle que j’ai chez Axonaut est de former les utilisateurs, l’écriture de cet article ne fait donc pas réellement partie de mes missions. 

Mon entourage est aussi stupéfait qu’heureux lorsque je décris les valeurs de bienveillance, de respect et d’empathie de l’entreprise pour laquelle je travaille. 

Ils tombent de leur chaise en m’écoutant raconter mon changement de poste, simplement après une discussion avec les fondateurs où j’expliquais ne plus être à ma place. 

Je vous l’admets, vous pouvez tout à fait douter de ce que j’écris car après tout on dirait un joli storytelling et renvoie une image chouette de ma boîte. Vous pensez que le fameux Quentin – En charge du Marketing –  m’a demandé de l’écrire. 

Vous ne le saurez jamais de toute façon 😉

Plus sérieusement, j’ai conscience de la chance que j’ai mais je sais également que très peu de salariés ont ce ressenti dans le monde professionnel. 

En tant que formatrice à l’outil, je suis malheureusement amenée à sentir les tensions qu’il y a entre manager et employé. 

Alors que le simple fait d’être gentil, aussi naïf que cela puisse paraître, augmente la productivité en entreprise. 

En France, seulement 9% des salariés se déclarent motivés par leur travail. * 

Cette année, le monde a vécu un événement inattendu et chamboulant, la Covid-19 a créé un ouragan dans les habitudes de travail mais aussi le contrôle qu’il pouvait y avoir. 

Et si vous profitiez de cette période particulière pour commencer la transition et ouvrir les yeux sur le management de demain ? 

*Source : étude Gallup de 2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.