Axonaut : La genèse ! (1/4)

Beaucoup de personnes nous questionnent sur Axonaut. D’où est venu l’idée, nos ambitions, notre équipe ? Nous avons donc décidé de créer quelques articles reprenant les questions posées par nos utilisateurs. Découvrez dans cette première parution la genèse d’Axonaut.

Au départ, un tout autre projet !


Tout a commencé en décembre 2012 lorsque le gouvernement français, sous la pression de l’Union Européenne, a été contraint de publier un décret autorisant l’utilisation d’internet dans un marché ancien, celui de la pharmacie.

Dès janvier 2013 Nicolas Michel et moi (Nicolas Ricard) avons commencé le développement d’un service internet exploitant ce nouveau décret. A l’époque, nous étions tous les deux en CDI dans l’informatique. Nous travaillions donc sur ce nouveau projet pendant nos heures libres.

Petit à petit ce projet prit de l’ampleur et nous avons, à l’été 2014, quitté nos emplois pour s’associer avec une 3ème personne et intégrer le « Connected Camp – IOT Valley » ancien « Camping » de la TIC Valley. C’est au cœur de cet écosystème entrepreneurial que nous avons vraiment commencé à travailler à temps plein. Nous étions 3 associés et l’objectif des 6 premiers mois était de valider la création de valeur de ce projet.Logo Connected Camp Unooc

La galère administrative et commerciale


Pour partager l’information entre nous, nous avons mis en place un Google Drive avec des fichiers Excel (Sheet). L’objectif était d’avoir une liste de prospects et des modèles de facture.

Dans le premier fichier, chacun ajoutait les contacts que l’on croisait et que l’on jugeait important de prospecter. On y mettait bien sûr le prénom, le nom, l’entreprise, le poste, le numéro de téléphone et l’adresse email. Puis on y a ajouté la date de rencontre, les échanges que nous avions avec la personne, la date de prochaine relance.

Dans le second fichier, nous avions tout simplement un modèle de facture. On copiait/collait ce fichier à chaque nouvelle facture en essayant de ne pas oublier de changer les coordonnées du client, la date et le numéro de la facture. Rapidement, d’autres modèles ont rejoint les factures : les devis mais aussi les mandats d’autorisation de prélèvement par exemple.

Dès l’automne 2014, nous avons rencontré les limites de ce système. Le fichier de prospects devenait incompréhensible. Le système des colonnes d’Excel est parfait pour mettre des coordonnées, mais pour mettre des comptes rendus d’échanges et l’historique des actions pour chaque prospect, cela devenait rapidement illisible.
Comment voir en 1 coup d’oeil où on en était ? Qui devait faire quoi ? Pour quand ?

Nous étions également obligé de nous reprendre à plusieurs fois pour faire les factures. Nous oublions de mettre telle ou telle information. Puis il fallait les enregistrer en pdf et les envoyer par email et même parfois par la poste. Quand vous êtes une toute petite structure et que vous devez envoyer un courrier tous les mois, c’est une sacré perte de temps :

  • Déjà il faut une imprimante (heureusement on était dans un accélérateur)
  • Il faut également acheter des enveloppes
  • Plier le papier, mettre l’adresse sur l’enveloppe
  • Et aller poster le foutu courrier. Evidemment je ne vous parle pas de la pesée…

Des outils pas adaptés !


Nous avons regardé si d’autres outils qu’Excel et GoogleDrive pouvaient nous aider dans ces tâches. Nous avons vu de tout :

  • des logiciels comptables : de véritables usines à gaz, axés sur les bilans, les comptes de résultat et les codes comptables. Bref totalement à côté de la plaque pour notre utilisation opérationnelle du quotidien.
  • des ERP : extrêmement complexes à utiliser, parfois à installer, et avec un prix qui grimpait vite. Vous savez, le prix au module… et avec la ligne en-dessous : “nous avons 517 modules à votre disposition !”. Et puis vous réalisez que le module pour faire une facture est différent du module pour envoyer la facture…
  • des CRM : américains pour la plupart, avec une super interface utilisateur qui en jette et un faible prix. Mais impossible de faire une facture avec !

Nous avons donc eu l’idée de créer notre propre outil qui correspondait réellement à nos besoins…

La suite de la genèse d’Axonaut sera disponible dans notre prochain article avec les débuts de l’aventure Axonaut et Rocket ERP.

Cet article a été rédigé par Nicolas Ricard, Fondateur d’Axonaut : outil de pilotage pour gérer tous les aspects de votre entreprise !

Essayer Gratuitement !

Envie d’essayer Axonaut gratuitement durant 15 jours ?

2 thoughts on “Axonaut : La genèse ! (1/4)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.