Modèle CGV type gratuit (2024)

modèle cgv

  • Publié le13/10/2023

    Temps de lecture 7 Mins

  • Publié le 13/10/2023

    Temps de lecture 7 Minutes

    Lorsqu’il s’agit de gérer une entreprise, les Conditions Générales de Vente (CGV) sont le socle de toute relation commerciale. Pour les chefs d’entreprise, la rédaction de ces conditions peut s’avérer complexe et chronophage. D’où l’intérêt d’un modèle de CGV à intégrer à vos factures.

    Ce dernier, conçu par des experts comme Axonaut, offre une base solide, garantissant à la fois conformité légale et clarté pour les clients. Il permet aux entrepreneurs de se concentrer sur leur cœur de métier, tout en ayant l’assurance d’une base contractuelle robuste et professionnelle.

    Qu’est-ce que les CGV et pourquoi sont-elles cruciales ?

    Les Conditions Générales de Vente, plus couramment désignées sous l’acronyme CGV, constituent un document contractuel qui établit les modalités selon lesquelles une transaction commerciale est réalisée entre un vendeur (ou prestataire de services) et un acheteur. Elles sont le reflet des engagements réciproques entre les deux parties, détaillant tout, depuis la nature exacte du produit ou du service vendu, jusqu’aux modalités de règlement des éventuels litiges.

    Ces conditions, en définissant clairement les droits et obligations de chaque partie, permettent d’éviter les ambiguïtés et les malentendus qui pourraient survenir lors de la conclusion d’une vente ou d’un service. Elles servent de base en cas de désaccord ou de litige, et peuvent être présentées devant un tribunal comme preuve de l’accord initial entre les deux parties.

    L’importance des CGV pour votre entreprise

    Les CGV ne sont pas simplement un document formel que l’on ajoute à un contrat pour la forme. Elles ont une importance capitale pour plusieurs raisons :

    • Protection juridique : En cas de conflit avec un client, les CGV servent de référence pour déterminer qui est en droit. Elles peuvent protéger votre entreprise contre d’éventuelles poursuites ou réclamations, en précisant par exemple les conditions de retour d’un produit ou les responsabilités en cas de défaut de service.
    • Clarification des attentes : Les CGV détaillent les obligations de chaque partie. Elles précisent par exemple les délais de livraison, les modalités de paiement ou encore les garanties associées à un produit ou service. Ainsi, le client sait exactement à quoi s’attendre, et l’entreprise sait exactement ce qu’elle doit fournir.
    • Conformité légale : Dans de nombreux pays et secteurs d’activité, la mise à disposition de CGV est une obligation légale. Les rédiger correctement garantit que votre entreprise respecte la loi. En France, les CGV ne sont pas obligatoires comme le mentionne le Service Public. Mais sachez qu’en établir vous permettra de vous protéger. Mieux vaut prévenir que guérir, n’est-ce pas ?
    • Réduction des risques : En partant d’un modèle solide, vous minimisez les risques d’oublier des clauses essentielles ou d’inclure des termes ambigus qui pourraient être préjudiciables en cas de litige.
    • Cohérence : Si vous gérez plusieurs offres ou services, utiliser un modèle garantit une cohérence dans vos documents. Vos clients apprécieront cette uniformité, qui facilite la compréhension et renforce la confiance.
    • Gain de temps : Rédiger des CGV peut être un processus long et complexe, surtout si l’on n’est pas familier avec le jargon juridique. Utiliser un modèle préétabli permet de gagner un temps précieux, tout en s’assurant que les points essentiels sont couverts.

    En somme, un modèle de CGV est un outil essentiel pour sécuriser vos transactions, rassurer vos clients et protéger votre entreprise contre d’éventuels litiges.

    Les éléments clés à inclure dans vos CGV

    Rédiger un modèle de CGV ne se fait pas à la légère. Certaines mentions sont indispensables pour protéger votre entreprise, ainsi que vos clients.

    Identification du vendeur et de l’acheteur : Au cœur de toute transaction commerciale se trouvent deux parties principales : le vendeur et l’acheteur. Dans vos CGV, il est primordial de clairement identifier ces deux entités. Cela signifie non seulement mentionner le nom complet de votre entreprise, son adresse, son numéro d’immatriculation et d’autres détails pertinents, mais aussi, si nécessaire, préciser les informations concernant l’acheteur, notamment dans le cas de contrats B2B où les obligations peuvent varier en fonction de l’entité acheteuse.

    Description des produits ou services : La clarté est la clé. Chaque produit ou service que vous offrez doit être décrit avec précision. Cela inclut non seulement une description générale, mais aussi des détails tels que les caractéristiques, les spécifications techniques, les dimensions, le prix, et toute autre information pertinente. Si des limitations s’appliquent, par exemple des restrictions d’utilisation, elles doivent également être clairement énoncées.

    Prix, modalités de paiement et pénalités : La transparence en matière de coûts est essentielle pour établir la confiance. Les CGV doivent indiquer clairement le prix des produits ou services, qu’il soit exprimé en TTC ou HT. De plus, les modalités de paiement (par exemple, carte de crédit, virement bancaire, chèque) doivent être spécifiées. En cas de retard de paiement, il est crucial d’énoncer les pénalités applicables, qu’il s’agisse d’intérêts de retard ou d’autres sanctions.

    Livraison, garanties et retours : La livraison est souvent un point de friction dans les transactions. Vos CGV doivent préciser les délais de livraison estimés, les méthodes de livraison disponibles et les éventuels coûts associés. De plus, les garanties offertes, qu’il s’agisse d’une garantie de satisfaction ou d’une garantie produit, doivent être clairement définies. Enfin, les conditions sous lesquelles un produit peut être retourné, échangé ou remboursé doivent être explicitement énoncées.

    Résolution des litiges : Même avec les meilleures intentions, des désaccords peuvent survenir. Vos CGV doivent anticiper ces situations en définissant la manière dont les litiges seront traités. Cela peut inclure des étapes telles que la médiation ou l’arbitrage avant de recourir à des actions en justice. En précisant ce processus, vous donnez à vos clients une feuille de route claire en cas de désaccord, tout en protégeant vos intérêts.

    Mentions obligatoires des CGV : Ventes de services vs Ventes de biens

    Lorsqu’il s’agit de rédiger un modèle de CGV (Conditions Générales de Vente), il est impératif de distinguer les transactions liées aux services de celles liées aux biens. Chaque type de transaction a ses propres spécificités et, par conséquent, ses propres mentions obligatoires à intégrer. Ces mentions sont essentielles pour garantir la clarté, la transparence et la légalité des relations commerciales.

    1. Ventes de services :

    • Identification du prestataire : Nom, adresse, coordonnées, numéro d’immatriculation, etc.
    • Description du service : Nature précise du service, étapes, livrables attendus, etc.
    • Prix : Montant total, modalités de paiement, éventuels frais supplémentaires.
    • Durée : Période d’exécution du service, début et fin, éventuelles prolongations.
    • Modalités d’exécution : Lieu d’exécution, obligations du prestataire et du client, matériel fourni ou nécessaire, etc.
    • Conditions de résiliation : Motifs, préavis, pénalités ou frais associés.
    • Garanties : Engagement sur la qualité du service, délais, etc.
    • Responsabilité : Limitations de responsabilité, assurances, gestion des litiges.

    2. Ventes de biens :

    • Identification du vendeur : Nom, adresse, coordonnées, numéro d’immatriculation, etc.
    • Description du bien : Caractéristiques, qualité, condition, etc.
    • Prix : Montant total, modalités de paiement, éventuels frais supplémentaires.
    • Modalités de livraison : Délais, frais, risques associés, etc.
    • Garanties : Garantie légale de conformité, garantie contre les vices cachés, garantie commerciale.
    • Conditions de retour : Délai de rétractation, modalités de retour, remboursement ou échange.
    • Responsabilité : Limitations en cas de défaut ou de non-conformité du produit.
    • Disponibilité des pièces détachées : Durée pendant laquelle le vendeur s’engage à fournir les pièces détachées.

    Il est à noter que ces mentions peuvent varier en fonction de la législation du pays ou de la région concernée. Il est donc essentiel de consulter un expert ou un juriste pour s’assurer de la conformité des CGV avec la réglementation en vigueur. Mais vous pouvez aussi vous renseigner sur le site du service public pour être certain de ne commettre aucune erreur !

    Les erreurs courantes à éviter lors de la rédaction des CGV

    La rédaction d’un modèle de CGV est un exercice délicat qui nécessite rigueur et précision. Ces conditions, en définissant les termes de vos relations commerciales, jouent un rôle crucial dans la protection de votre entreprise et la satisfaction de vos clients. Toutefois, il est facile de commettre des erreurs, souvent par méconnaissance ou négligence, qui peuvent avoir des conséquences lourdes.

    Manque de clarté ou d’exhaustivité : La première erreur, et sans doute la plus courante, est de rédiger des CGV qui manquent de clarté. Des termes vagues ou une rédaction imprécise peuvent prêter à confusion, laissant une marge d’interprétation qui pourrait être préjudiciable en cas de litige. De plus, des CGV incomplètes, qui omettent des éléments essentiels de la transaction, peuvent exposer votre entreprise à des risques juridiques. Il est donc primordial de s’assurer que vos CGV sont à la fois claires, précises et exhaustives, couvrant tous les aspects de la relation commerciale.

    Ne pas mettre à jour régulièrement les CGV : Le monde des affaires, tout comme le cadre législatif, est en constante évolution. Des changements dans la réglementation, l’émergence de nouvelles technologies ou l’évolution des pratiques commerciales peuvent rendre votre modèle de CGV obsolète ou non conforme. Ignorer ces évolutions et ne pas mettre à jour vos CGV peut exposer votre entreprise à des sanctions ou des litiges. Il est donc crucial de revoir régulièrement vos CGV, d’y intégrer les changements pertinents et de s’assurer qu’elles reflètent toujours la réalité de votre activité et le cadre juridique en vigueur.

    Ignorer les spécificités légales de votre secteur : Toutes les entreprises ne sont pas logées à la même enseigne en matière de réglementation. Certains secteurs, comme la santé, la finance ou l’agroalimentaire, sont soumis à des réglementations spécifiques et souvent plus strictes. Rédiger des CGV génériques, sans tenir compte des particularités de votre domaine d’activité, est une erreur qui peut avoir des conséquences graves. Il est donc essentiel de bien connaître les lois et réglementations propres à votre secteur et de s’assurer que vos CGV les respectent scrupuleusement.

    En somme, la rédaction des CGV est une tâche délicate qui nécessite une attention particulière. Éviter ces erreurs courantes vous permettra de sécuriser vos transactions, de renforcer la confiance avec vos clients et de protéger votre entreprise contre d’éventuels litiges.

    Nos modèles CGV types gratuit !

    Pour vous aider à mieux rédiger ce document essentiel, nous vous proposons deux types de documents : un modèle CGV e-commerce gratuit ainsi qu’un modèle CGV auto-entrepreneur :

    Modèle CGV e-commerce gratuit

    Dans le cadre d’une activité de vente en ligne et si vos clients sont des particuliers (B2C), sachez que les conditions générales de vente sont obligatoires ! Elles sont d’ailleurs fortement recommandées dans le cadre B2B également.

    Modèle CGV auto-entrepreneur gratuit (B2B)

    Rédiger ses CGV avec Axonaut

    Avec Axonaut, tous vos documents, y compris vos CGV sont centralisés et accessibles en quelques clics où que vous soyez. Vous pouvez suivre les différentes versions de vos CGV, garantissant ainsi que vous disposez toujours de la version la plus récente.

    Pourquoi choisir Axonaut pour la gestion de vos opérations commerciales ?

    Au-delà de la simple gestion des CGV, Axonaut est l’outil indispensable pour les entrepreneurs. Qu’il s’agisse de l’édition de factures, de devis, de gestion commerciale ou marketing, Axonaut est votre partenaire de confiance pour une gestion d’entreprise optimale !

    En savoir plus sur cette thématique :