LOGO LOGO
Découvrez comment numéroter ses devis

  • Publié le13/01/2021

    Temps de lecture 3 Mins

  • Publié le 13/01/2021

    Temps de lecture 3 Minutes

    Les devis en France sont des documents essentiels dans la gestion de la relation commerciale. Il intervient pour proposer une offre au client. Les devis se font via des règles, qui sont moins strictes que pour les factures, mais qui existent. L’utilisation d’un logiciel de devis français peut vous aider à automatiser ces normes. Mais comment numéroter un devis ? Quelles sont les règles à ce niveau ?

    Comment numéroter un devis ? Nos conseils !

    Comme les devis ne sont pas toujours obligatoires, la formalisation de ces derniers n’a pas à être aussi poussée que pour les factures. En effet, le plus important à retenir pour la numérotation des devis est la phrase suivante : les numéros de devis n’ont pas de règles strictes en comptabilité française ! Vous pouvez donc choisir les chiffres, lettres, caractères que vous souhaitez pour gérer cette tâche au quotidien.

    Cependant, pour une gestion plus efficace, nous vous donnons quelques astuces pour savoir comment numéroter un devis au mieux : 

    • Création d’un numéro unique pour chacun de vos devis. Cela vous permettra de savoir où vous êtes plus facilement comme avec les factures.
    • L’utilisation d’un préfixe (D par exemple) pour bien vous repérer.
    • Avoir une numérotation différente des devis et factures pour éviter toute confusion.
    • Éviter la suppression de vos devis. Cela peut provoquer une confusion dans l’ordre des numéros.

    Mentions obligatoires devis : les règles à connaître

    Même si la numérotation des devis n’est pas encadrée, ce n’est pas le cas des mentions obligatoires des devis. En effet, certaines activités doivent intégrer certaines conditions obligatoires mais vous retrouverez dans tous les cas les éléments suivants : 

    • La mention “devis” ou “proposition de prix”.
    • La date de création du devis ainsi que la durée de validité.
    • Les coordonnées de votre entreprise : adresse, raison sociale, nom, statut et la forme juridique.
    • Les coordonnées de votre client : nom et adresse.
    • Pour un commerçant : le numéro RCS suivi du nom de la ville où se trouve l’immatriculation.
    • Pour un artisan : le numéro au répertoire des métiers.
    • Le numéro individuel d’identification à la TVA.
    • La date de début et la durée de la prestation.
    • Une description détaillée de vos produits avec la quantité, le prix unitaire ainsi que les montants HT et TTC.
    • Le taux de la TVA.
    • Les conditions de paiement et de livraison.
    • Le coût du devis s’il est payant.

    Pour un auto-entrepreneur, vous devrez également préciser la mention “TVA non applicable, art. 293 B du Code général des impôts” si vous n’êtes pas assujetti à la TVA.

    Exemple de devis

    Pour être sûr de ne louper aucune mention obligatoire et effectuer un suivi précis de vos devis, nous vous présentons un exemple de devis réalisé avec le logiciel de devis Axonaut. Grâce à cet outil, vous pourrez automatiser la création de vos devis, automatiser la numérotation de vos devis en quelques clics et relancer plus facilement vos devis :

    exemple de devis

    Numérotation facture : comment procéder ?

    Concernant la numérotation d’une facture, la réglementation est plus stricte.

    En effet, il faudra vous assurer que chaque facture porte un numéro unique. Il sera également important d’établir une suite chronologique et sans “trou”. Une facture du 20/05 devra avoir le numéro F-1 et la suivante du 21/05 devra avoir la F-2 par exemple.

    Bien que les numéros doivent se suivre, il n’est pas obligé de commencer par le numéro 1 si vous ne souhaitez pas montrer que vous débutez. 

    Pour faciliter le classement, vous pouvez utiliser un préfixe temporel en début comme l’année ou l’année et le mois. Nous vous conseillons de repartir à zéro chaque année et non à la fin de chaque mois. 

    Pour commencer votre facturation, un logiciel de factures pourra vous aider à numéroter et automatiser cette tâche, source d’erreurs. Vous n’aurez donc plus à penser à la numérotation sur chacune de vos factures et vous pourrez automatiser leur création !

    La numérotation d’une facture auto-entrepreneur reprend également les mêmes principes et ne présente pas de particularités. La seule exception est l’ajout de la mention “TVA non applicable, art. 293 B du Code général des impôts” comme pour les devis.

    En conclusion, pour savoir comment numéroter un devis, vous n’avez pas besoin de suivre des règles strictes comme une facture. Il est cependant conseillé d’avoir des numéros uniques pour chaque devis, utiliser un préfixe et éviter la suppression. Cela facilitera le suivi et l’archivage de ces documents commerciaux importants. Pour gérer la création des devis, le logiciel Axonaut vous accompagnera au quotidien dans l’automatisation et la gestion de cette tâche.

    En savoir plus sur la thématique :