Ouvrir un compte professionnel : le guide 2024 !

ouvrir un compte professionnel

  • Publié le04/06/2024

    Temps de lecture 6 Mins

  • Publié le 04/06/2024

    Temps de lecture 6 Minutes

    Ouvrir un compte professionnel : est-ce une bonne idée ? Même si c’est recommandé pour les entreprises pour ses nombreux services personnalisés, avoir une banque pro n’est pas forcément obligatoire. 

    Découvrez les avantages et comment choisir l’offre la plus adaptée à votre entreprise dans notre article dédié !

    Comment ouvrir un compte professionnel en ligne ?

    La procédure d’ouverture d’un compte bancaire professionnel est très simple. Mais, vous devrez d’abord prendre quelques précautions en amont pour choisir un service de banque à distance.

    Vérifiez la compatibilité de votre entreprise avec les banques en ligne

    La grande majorité des banques en ligne sont de simples établissements de paiement. Elles offrent donc moins de services dédiés à votre activité professionnelle que les institutions financières traditionnelles. 

    Vous ne pourrez pas bénéficier d’un éventuel découvert ni d’un crédit. 

    Aussi, elles ne possèdent pas d’agences physiques et les communications se font à distance. 

    Avant d’ouvrir un compte professionnel dans ce type d’entreprises, assurez-vous d’être en adéquation avec ce mode de fonctionnement.

    Fixez vos critères de choix d’une banque en ligne

    Les besoins des entreprises ne sont généralement pas les mêmes. Ils varient en fonction du statut juridique, du secteur d’activité, de la taille et de plusieurs autres facteurs. Vous devez identifier les vôtres afin de faire un point sur les attentes que vous avez de votre banque en ligne. 

    Vous avez besoin de prestations de conseils ? D’un accompagnement personnalisé avec un conseiller dédié ? Vous voulez bénéficier de services additionnels comme l’épargne ou l’assurance ? Votre activité requiert-elle un terminal de paiement ?

    Comparez les offres des banques en ligne et faites votre choix

    Après avoir affiné vos exigences, vous pouvez établir une liste d’établissements qui y répondent. Faites une comparaison rigoureuse sur la base de critères précis comme le tarif, les plafonds, les frais de tenue de compte, les outils et services additionnels. 

    N’hésitez pas à consulter les avis laissés par les utilisateurs.

    Quels sont les documents obligatoires pour ouvrir un compte professionnel ?

    Pour finaliser l’ouverture d’un compte professionnel en ligne, vous devez fournir à la banque un certain nombre de documents. Ceux-ci peuvent varier d’une société à une autre. 

    Généralement, pour ouvrir un compte professionnel, vous aurez besoin d’un justificatif d’identité. Il s’agit d’une copie de la carte nationale ou du passeport du dirigeant de l’entreprise. Vous devez prévoir une preuve de votre activité professionnelle, en l’occurrence un extrait Kbis datant de moins de 3 mois.

    Il faut aussi un justificatif de domiciliation de l’organisme. Selon la forme sociale, il peut s’agir d’un avis d’imposition, d’une facture électrique, d’une attestation d’hébergement, etc. 

    Les entreprises déjà existantes et désireuses d’ouvrir un compte bancaire professionnel doivent ajouter un exemplaire de leurs statuts juridiques constitutifs.

    Pourquoi ouvrir un compte bancaire professionnel ?

    Ouvrir un compte professionnel vous permet de dissocier les recettes et dépenses personnelles des mouvements financiers relatifs à votre entreprise. Cette séparation des transactions favorise un meilleur suivi de la trésorerie et simplifie la gestion de la comptabilité. Les risques d’erreurs liés à une confusion entre mouvements de natures personnelles et professionnelles sont totalement supprimés.

    Aussi, en cas de contrôle fiscal, les inspecteurs auront plus de facilité à effectuer leur travail. 

    Vous êtes un micro-entrepreneur réalisant un faible chiffre d’affaires inférieur ? Vous dirigez une entreprise individuelle exerçant une activité artisanale ou libérale ? Quel que soit votre profil, vous pouvez ouvrir un compte bancaire professionnel et ainsi bénéficier de nombreux avantages dans la gestion de votre compte.

    Compte bancaire professionnel : des moyens d’encaissement et de paiement

    Ouvrir un compte professionnel donne généralement droit à une ou plusieurs cartes bancaires. Grâce à ces dernières, les dirigeants et leurs collaborateurs pourront régler certaines transactions plus facilement. 

    L’entreprise a la possibilité de paramétrer chaque moyen de paiement de façon individuelle. Les cartes bancaires peuvent donc avoir des plafonds différents. Certains types d’opérations sont susceptibles d’être bloqués en fonction de la politique de dépenses de la société. Une désactivation automatique peut être prévue pour des jours ou heures en particulier.

    Les entreprises ont également accès à différentes solutions d’encaissement adaptées à leurs activités. Grâce à leurs comptes bancaires professionnels, elles peuvent bénéficier d’un terminal pour recevoir des paiements physiques par carte. 

    Avec l’essor du numérique, de nombreuses sociétés se sont tournées vers l’e-commerce. Pour faciliter les transactions financières, les banques ont développé des solutions d’encaissement en ligne, accessibles via l’ouverture d’un compte professionnel.

    Compte bancaire professionnel : des outils et services associés dédiés

    A l’ouverture de votre compte bancaire professionnel dans une société financière, vous avez automatiquement accès à un panel d’outils et services. 

    Ces derniers ont généralement pour objectif de simplifier les tâches de comptabilité et de gestion. Ils vous aident par exemple à :

    • Réaliser des devis et factures,
    • Calculer la taxe sur valeur ajoutée (TVA),
    • Archiver et numériser des documents, justificatifs et autres pièces,
    • Gérer les notes de frais,
    • Faciliter ou automatiser certaines opérations comptables,
    • Rappeler des échéances fiscales ou administratives, etc.

    Les services et outils inclus aux comptes bancaires professionnels varient souvent d’une société financière à une autre. Avant de souscrire, vérifiez donc le contenu de l’offre et assurez-vous qu’il est adapté aux attentes et besoins de votre entreprise.

    Compte bancaire professionnel : des solutions de financement

    En ouvrant un compte bancaire professionnel, l’entreprise se dote d’outils pour mieux gérer sa trésorerie et répondre efficacement à ses besoins de financement. 

    Elle peut par exemple bénéficier d’une autorisation de découvert. Malgré un solde négatif, elle sera ainsi en mesure de poursuivre ses transactions. Le compte bancaire professionnel peut rester débiteur pendant une période allant de 1 à 12 mois. Les conditions et modalités d’accès à ce service sont cependant susceptibles de varier d’une société financière à une autre.

    Pour obtenir une autorisation de découvert, vous devez en faire la demande auprès de votre banque. Ensuite, votre conseiller fera le point sur le montant qui vous sera accordé ainsi que les intérêts. Il se base notamment sur le chiffre d’affaires de votre société, votre gestion et vos besoins de financement.

    Ouvrir un compte bancaire au nom de votre entreprise, vous permet d’être éligible au crédit professionnel. Vous obtenez ainsi des fonds auprès de votre banque pour investir dans vos projets de campagnes publicitaires, d’aménagement de locaux et vos besoins de trésorerie. Des formalités peuvent ne pas être nécessaires selon l’établissement dans lequel l’ouverture du compte professionnel est effectuée.

    Compte bancaire professionnel : des offres d’assurance

    La plupart des banques associent à leurs comptes business l’assurance responsabilité civile professionnelle (RC pro). Elle couvre votre entreprise si vos prestations causent un préjudice à un tiers. 

    Vous avez installé un logiciel à un client et celui-ci entraîne la suppression de données importantes ? Votre employé a blessé une personne pendant qu’il effectue une livraison à vélo ? Un client a perdu un marché important parce que vous avez fourni un service hors délai ?

    Dès que votre responsabilité civile professionnelle est prouvée, votre banque prend en charge les conséquences financières du dommage. La RC pro est obligatoire pour certains corps de métier réglementés :

    • agent immobilier,
    • coach sportif,
    • comptable,
    • notaire,
    • médecin,

    Pour les autres professions, elle est facultative, certes. Mais, elle peut s’avérer très utile.

    Il existe de nombreuses autres garanties auxquelles vous pouvez souscrire grâce à l’ouverture d’un compte bancaire professionnel. Certains contrats d’assurance vous permettent par exemple de couvrir les risques d’hospitalisation, de factures impayées, de perte de matériels.

    Compte bancaire professionnel : des conseils sur mesure

    La création et la gestion d’une entreprise sont des missions très périlleuses. Si vous n’avez pas une formation en amont et des compétences très avancées en finance, vous risquez de déposer rapidement le bilan. 

    Avec un compte bancaire professionnel, vous pouvez compter sur l’accompagnement d’une équipe d’experts. Elle peut être composée d’un spécialiste de la comptabilité, des formalités administratives ou de la fiscalité. Ils vous donnent des conseils afin de vous aider à mieux organiser vos fonds et d’éviter des erreurs susceptibles de causer la faillite de votre entreprise.

    Les services d’assistance sont accessibles de différentes manières en fonction de la nature de la société financière. 

    Si vous avez ouvert votre compte professionnel auprès d’une banque traditionnelle, vous pouvez vous rendre en agence sur rendez-vous pour demander des conseils. Vous avez aussi la possibilité de joindre un expert au téléphone pour solliciter ses compétences techniques. 

    Les néobanques et autres institutions modernes proposent quant à elles un accompagnement exclusivement en ligne.

    Quelle est la banque la moins chère pour les professionnels ?

    Les comptes personnels sont généralement gratuits, surtout lorsqu’ils sont domiciliés dans des banques en ligne. Cependant, dans les institutions financières traditionnelles, différents frais peuvent être facturés aux particuliers.

    Les comptes bancaires professionnels sont quant à eux beaucoup plus chers. Cela est dû aux nombreux services inclus et aux outils mis à la disposition des entreprises. 

    Dans une banque classique, un compte professionnel coûte en moyenne 20 ou 40 € par mois. À cela s’ajoutent parfois des frais annexes comme les commissions de mouvement

    Dans les institutions financières en ligne, les tarifs sont souvent plus abordables. Aujourd’hui, il existe de nombreuses néobanques qui proposent des comptes bancaires professionnels à partir de 10 € ou même moins.

    Est-il obligatoire d’avoir un compte pro en entreprise individuelle ?

    En France, toutes les entreprises ne sont pas contraintes d’ouvrir un compte professionnel. L’obligation dépend en réalité du statut juridique choisi au moment de la constitution de la société. 

    Conformément à la loi, les organismes possédant leur propre patrimoine doivent avoir un compte bancaire professionnel dans le but d’y déposer les fonds de leur capital social. Ensuite, il leur est délivré un certificat qu’elles pourront fournir pour demander leur immatriculation au registre du commerce et des sociétés.

    Globalement, les formes juridiques soumises à l’obligation d’ouverture d’un compte bancaire professionnel sont :

    • EURL, SASU.
    • SA, SARL, SAS.

    Un entrepreneur individuel doit également avoir son propre compte bancaire professionnel, à condition que les recettes soient supérieures à 10 000 € pendant 2 ans. 

    Pour les sociétés individuelles, l’obligation concerne seulement certains secteurs d’activité, en l’occurrence les commerçants. Cependant, il est très avantageux pour un auto-entrepreneur d’ouvrir un compte professionnel. Cela lui permet évidemment d’avoir accès à des outils performants pour une gestion optimale de sa comptabilité.