LOGO LOGO

Tout savoir sur le paiement total avant prestation

paiement total avant prestation

  • Publié le21/09/2023

    Temps de lecture 4 Mins

  • Publié le 21/09/2023

    Temps de lecture 4 Minutes

    Pour les entrepreneurs, les impayés sont un sujet central dans la gestion quotidienne de leur activité. Afin d’obtenir son dû plus facilement, vous pouvez être tenté d’opter pour une condition de paiement bien spécifique : le paiement total avant prestation. Moins utilisé que l’acompte ou les paiements échelonnés, c’est pourtant un moyen d’éviter les décalages de trésorerie ! Pour mieux comprendre son utilisation, notre article répond à plusieurs questions :

    • Proposer le paiement anticipé d’une commande : est-ce que cela respecte les règles de facturation en vigueur ?
    • Comment enregistrer une facture avant livraison dans votre comptabilité ?
    • Bonus : comment les gérer avec brio et éviter les litiges ?

    Paiement total avant prestation : définition & réglementation

    Qu’est-ce qu’un paiement anticipé ?

    Un paiement anticipé ou paiement total avant prestation implique que le client paie avant que le professionnel livre des biens ou effectue la prestation d’un service.

    Coupons le suspense : le paiement avant livraison est légal tant qu’il est bien précisé dans les contrats. Cependant, dans une transaction commerciale classique, les entreprises lui préfèrent d’autres conditions de règlement.

    En effet, par exemple, les professionnels ont recours à l’acompte à la commande. C’est un paiement partiel effectué par le client avant le début de la prestation de services. Il représente généralement entre 20 et 40% du coût total du service convenu. Cette solution a l’avantage de réduire le risque pour le client qui ne paie qu’une partie du montant total à l’avance. Quant au prestataire, il reçoit une source de financement initiale pour commencer la prestation. Cependant, le prestataire peut encore être confronté à des risques d’impayés si le client ne paie pas l’acompte.

    Autre solution prisée : Les paiements échelonnés, également appelés paiements par étapes. Ce sont des paiements fractionnés effectués à des points spécifiques du projet ou de la prestation de services. Chaque étape accomplie est suivie d’un paiement partiel.

    Cela vous permet de répartir le coût total sur la durée du projet, ce qui peut être plus abordable pour le client. Cependant, le prestataire peut être confronté à des problèmes de trésorerie si les paiements sont étalés sur une longue période.

    Quel est le délai légal de paiement ?

    En France, le délai légal de paiement est généralement fixé à 30 jours après la réception des marchandises ou exécution de la prestation. Il existe néanmoins plusieurs exceptions :

    • En cas de facture périodique, le délai ne peut pas dépasser 45 jours après la date d’émission de la facture.
    • Les professionnels demandent un paiement comptant. Cela signifie que le client est obligé de payer le bien ou la prestation du jour de la livraison ou réalisation de la prestation.
    • Pour le paiement à réception, un délai d’une semaine est appliqué, incluant le temps de réception de la facture.
    • Certaines entreprises proposent des délais négociés avec leurs prestataires. Ainsi, vous pouvez faire figurer dans vos contrats des délais allant jusqu’à 60 jours après émission de la facture ou fin du mois après 45 jours.
    • Il existe également des délais spécifiques pour certains secteurs d’activité.

    Quel est le délai maximum pour facturer une prestation ?

    D’après l’article 289 du code général des impôts, le délai maximum pour facturer une prestation est d’un mois maximum. Cependant, il est recommandé de remettre une facture dès que le service est terminé.

    Paiement intégral avant travaux : est-ce légal ?

    Pour les professionnels du BTP, le paiement intégral avant travaux est une question qu’on peut se poser. Est-ce légal ? Ai-je le droit de le proposer à mes clients ?

    Le montant d’un acompte ou d’un versement relève de la liberté contractuelle. Cependant, vous pouvez vous exposer à un refus du client car l’usage est de proposer des acomptes de 20 et 40% du total de la commande.

    Facture avant livraison : avantages et inconvénients

    Faire payer une facture avant livraison présente plusieurs avantages pour votre entreprise :

    • Cela vous permet de diminuer le Besoin en Fonds de Roulement (BFR).
    • Supprimer les délais de paiement et ainsi optimiser votre trésorerie.
    • Réduire voire supprimer les impayés.

    Cependant, proposer le paiement complet avant livraison d’une facture peut représenter un frein pour certains clients. En effet, ils peuvent être réticents à payer intégralement à l’avance, car ils peuvent craindre de ne pas recevoir le service promis.

    De plus, d’un point de vue administratif, établir un contrat solide pour protéger les intérêts des deux parties peut être complexe et nécessiter des négociations approfondies.

    La comptabilisation d’un paiement total avant prestation

    Vous êtes une petite entreprise et vous avez recours au paiement total à la commande ? Pour enregistrer ces factures, nous vous conseillons d’opter pour une comptabilité de caisse.

    Cela signifie que vous enregistrez un mouvement de fonds au moment où il se produit. Le paiement de la facture avant livraison doit être enregistré lorsque la somme arrive sur le compte de l’entreprise.

    Comment proposer le paiement total avant prestation en toute sérénité ?

    Pour proposer le paiement total à la commande, plusieurs actions peuvent être mises en place pour faciliter son adoption en interne et parmi vos clients. Un logiciel de facturation comme Axonaut vous permettra d’automatiser la gestion de vos factures pour recevoir vos paiements à temps et améliorer la relation client grâce à plusieurs fonctionnalités :

    • Rédigez des contrats clairs, détaillés et complets qui précisent les modalités de paiement, y compris le montant total, les acomptes, les paiements échelonnés et les dates d’échéance. Axonaut vous permettra de créer plusieurs modèles et les retrouver automatiquement à chaque commande.
    • Créez des factures claires, précises et respectant la législation en vigueur en quelques clics. Vous pourrez également passer du devis à la facture rapidement pour passer à la vente !
    • Proposez la signature électronique : un devis signé vaut contrat ! En un seul clic, vos clients pourront signer et vous êtes directement prévenu pour passer rapidement à la facturation.
    • Grâce à la fiche client, vous retrouvez en un seul coup d’œil l’ensemble des documents échangés avec votre client. Cela sera utile en cas de litiges ou pour faciliter la communication.
    • Proposez le paiement en ligne de vos factures pour faciliter le paiement.
    • Adoptez les escomptes : en proposant des escomptes, vos clients pourront accepter plus facilement le paiement anticipé à la commande.
    • Connectez votre compte bancaire : pour une comptabilité de caisse, vous pourrez rapprocher vos lignes bancaires des factures et des dépenses et ainsi automatiser la gestion de votre comptabilité.

    En savoir plus sur la thématique :